Accompagnement psychoéducatif

La permanence Ado Sexo, un espace de parole, soutien et accompagnement pour aider localement les jeunes victimes, leurs proches et les professionnels.

Souvent interpellée par des acteurs de terrain en charge de la jeunesse démunis face au phénomène de prostitution chez les mineurs, l’ACPE développe en 2020 un nouvel axe de travail, au service de ces professionnels « Jeunesse » tout d’abord, puis des jeunes concernés présentant des conduites prostitutionnelles, sans oublier les proches.

Ainsi, les Permanences Ado Sexo qui se mettent en place sur la Seine-et-Marne à Meaux et Melun, offrent un espace de parole et de réflexion autour de situations concrètes, non seulement aux professionnels « Jeunesse » et aux proches, mais également aux jeunes :

–  Accueillir et soutenir les parents d’un.e mineur.e, ainsi que les professionnels Jeunesse concernés par la prostitution d’un.e jeune ou d’un groupe de jeunes
– Rencontrer et accompagner les mineur.e.s qui sont, ou ont été, victimes de prostitution.

En commençant par un département francilien clef et peu investi, la Seine-et-Marne, l’association ambitionne ensuite de dupliquer le modèle sur d’autres départements en Île-de-France, voire au niveau national.

Hélène David, Responsable de la permanence Ado Sexo

Hélène David a créé et dirigé plusieurs Consultations jeunes consommateurs, puis a étendu en 2014 cette approche spécifique, utilisée avec les adolescents dépendants de produits psychoactifs ou d’écrans, à d’autres conduites à risques, notamment les conduites prostitutionnelles.

Forte de son expérience et expertise, Hélène David, qui intervenait déjà dans les formations de l’ACPE, s’engage en 2020 dans l’Association et propose sa méthode d’accompagnement psycho-social : l’ouverture de la Permanence Ado Sexo de l’ACPE est décidée ! Cet espace d’échanges vise à soutenir de manière individuelle la prise en charge difficile de mineur.e.s engagé.e.s dans la prostitution, même revendiquée comme une liberté, ou minimisée par des termes comme « pigeonnage », « michetonnage », ou « escorting ».

En assurant des « intervisions » (temps d’échanges avec les professionnels référents du jeune), Hélène David écoute et conseille les professionnels sur la situation rencontrée. Ensemble, de nouvelles pistes sont ouvertes pour dialoguer, mobiliser et accompagner le jeune vers un avenir positif à bâtir et donc un changement. La rencontre avec le jeune lui-même est possible dans cette permanence, mais pas obligatoire. Chaque situation est unique.

Vous pouvez contacter Hélène David à l’adresse suivante :
adosexo@acpe-asso.org

Cela pourrait vous intéresser

Découvrir nos actions

Notre principale mission: alerter. L’ACPE a toujours agi dans l’objectif d’alerter le grand public et les pouvoirs politiques afin que…

En savoir plus