L’ACPE dans le lanceur

L’article sur le site du Lanceur ici 

Prostitution de mineurs : “mettre fin au déni généralisé”

6 décembre 2016  Par Antoine Sillière

Longtemps niée, l’activité prostitutionnelle des mineurs est aujourd’hui encore minimisée par les pouvoirs publics. Ce déni se traduit par un déficit d’éducation à la sexualité alors que les adolescents y sont confrontés de plus en plus tôt, par la pornographie notamment, et qu’Internet facilite l’entrée dans la prostitution. Si bien que le phénomène prostitutionnel s’est démocratisé, jusque dans les cours de récréation, et ne concerne plus seulement les mineurs étrangers isolés.

Si l’accentuation des phénomènes migratoires ces dernières années s’accompagne d’un développement des réseaux de prostitution, comme le soulignait un rapport du Département d’État, la prostitution de mineurs ne concerne pas que les étrangers isolés. Loin de là. “Les questions migratoires peuvent aggraver la situation en rendant les personnes plus vulnérables face aux réseaux de traite. Mais la prostitution de mineurs concerne aussi et surtout des enfants français”, nous confiait ainsi un communicant de l’association d’utilité publique Agir contre la prostitution d’enfants (ACPE), il y a quelques semaines.

À l’occasion de ses 30 ans, cette même association organisait le 29 novembre un colloque à l’Assemblée nationale. Objectif : porter la question de la prostitution de mineurs devant les décideurs politiques, lancer “une nouvelle alerte à l’adresse de la société française et des responsables politiques”, comme l’explique Arthur Melon, chargé de la communication de l’association.

Un colloque intitulé “STOP à la prostitution des enfants en France” pour “tenter de mettre fin au déni généralisé”, selon les termes d’Armelle Le Bigot-Macaux, la présidente de l’ACPE. Par l’image, notamment, et le témoignages de deux mères qui ont vu leurs filles mineures tomber dans la prostitution. “Il est temps pour les Français et les autorités publiques d’ouvrir les yeux sur ce fléau, qui représente un grave enjeu de santé publique, et ce d’autant plus qu’il se développe de façon exponentielle avec les nouveaux usages d’Internet”, prévient Armelle Le Bigot-Macaux.

Déni

Des experts de l’éducation aux acteurs associatifs, des officiers de police aux magistrats en passant par des psychologues et des chercheurs, les personnes présentes ont témoigné de la réalité du phénomène prostitutionnel chez les mineurs. “Tous ont dit connaître ce phénomène dans le cadre de leurs professions, et ont expliqué les enjeux auxquels ils sont confrontés au quotidien pour venir en aide aux victimes”, relate l’ACPE par voie de communiqué.

Car, longtemps, le déni l’a emporté“On nous a répondu pendant longtemps que cela n’existait pas ; puis que cela ne concernait que des mineurs étrangers isolés, critique Arthur Melon. Aujourd’hui encore, on minore les faits, on nous parle d’une trentaine de cas sur Paris, ce qui est inconcevable au vu de la taille de l’agglomération.” D’autant qu’en 2001 déjà la préfecture de police faisait état de “84 cas recensés à Paris”, note un rapport de la fondation abolitionniste Scelles, daté de 2007.

« On nous a répondu longtemps que cela n’existait pas, puis que cela ne concernait que des mineurs étrangers isolés”

Ce déni des autorités, Lyon Capitale s’y est heurté lors de ses révélations sur la présence de mineurs prostitués en plein cœur de la capitale des Gaules. La police met en avant la difficulté à prouver la transaction financière et la connaissance de l’état de minorité par le client. “Nous avons des témoignages de mères et elles, lorsqu’elles mènent leurs enquêtes, elles ont les preuves, elles ne sont pas difficiles à trouver”, rétorque l’ACPE, qui reconnaît aussi le manque de moyens de la police : “Ils ne peuvent pas traiter tous les signalements. D’autant qu’ils n’ont pas tous la formation adéquate pour ce type d’affaires.”

Au total, il y aurait 5.000 à 8.000 mineurs prostitués sur le territoire français. Un chiffre approximatif et officieux. “Une estimation empirique à partir d’un agrégat de données de terrain”, puisque, déni aidant, aucune étude officielle n’a pu être menée jusqu’à présent, explique Arthur Melon. “On ne demande que cela, un recensement exhaustif sur lequel on pourrait s’appuyer”, poursuit-il.

“Il y a aussi des petites Françaises”

Mais alors, qui sont ces mineurs prostitués ? Longtemps a perduré chez les pouvoirs publics le lieu commun selon lequel il s’agirait exclusivement de mineurs étrangers isolés, victimes de réseaux criminels de traite. Or, s’il s’agit d’une facette de la réalité, ce n’est pas la seule, ni forcément la plus importante. “Cette prostitution n’est pas seulement le fait de jeunes mineurs étrangers isolés. Il y a aussi des petites Françaises, explique Arthur Melon. À Lille, il y aurait une quarantaine de mineurs français dans la rue.”

“Parmi les milliers de victimes de la prostitution de mineurs, les Roms de la gare du Nord ne sont qu’une partie, nous confiait crument un communicant de l’association il y a quelques semaines. Il y a aussi ces jeunes collégiennes qui pratiquent des fellations dans les toilettes pour 20 euros.” Ou encore “celles qui fuguent de chez elles et se retrouvent prises dans des réseaux plus petits”“On les retrouve proposant leurs services dans des annonces publiées sur des sites type Vivastreet”, expliquait-il.

Parmi les milliers de victimes de la prostitution de mineurs, les Roms de la gare du Nord ne sont qu’une partie.

Une réalité que nous confirmait récemment Jean-Marc Rebouillat, directeur de la Sûreté départementale à Lyon : “La dernière affaire de mineurs qu’on a faite, c’est un gamin de 18 ans qui vivait avec une gamine de 17 ans en rupture de son foyer. Il la prostituait, avec son consentement, et vivait des revenus. Effectivement, c’était de la prostitution de mineurs. Lui était proxénète puisqu’il était majeur […] Ils avaient ouvert un site Internet et elle se faisait passer pour une majeure.”

Le 16 novembre dernier, les parents d’une jeune fille de 15 ans qui se prostituait via une annonce de masseuse de 20 ans ont porté plainte contre Vivastreet. Un site où pullulent les annonces d’escort à demi cachées, comme nous l’avions écrit dans une enquête publiée dans Lyon Capitale en novembre. De son côté, le “Site de rencontre pour hommes riches et femmes cherchant à se faire dorloter” SugarDaddy officialise carrément le michetonnage. Cette pratique de filles jeunes, voire mineures, cherchant une compensation matérielle à la compagnie et aux services sexuels qu’elles offrent à des hommes plus âgés et aisés.

Absence de réponse

“Les pouvoirs publics ne se saisissent pas correctement du problème, regrette l’ACPE. Ils ne sont pas prêts à lancer une étude de grande ampleur sur le sujet. Et, du côté des forces de l’ordre, les officiers de police judicaire sont complètement débordés.” Lors du colloque, “le chef de la brigade des mineurs de Paris” a précisé que, comme pour ses collègues en province, l’objectif premier est la lutte contre les réseaux de proxénètes. “Or, cette traque des proxénètes prend du temps, ce qui est normal, et pendant l’enquête les mineurs sont laissés pour compte, déplore l’ACPE. Il n’y a aucune mesure d’accompagnement.”

Pour l’association, “rien ne fonctionne pour éloigner les mineurs”. Il y aurait un déni au niveau des services publics sur l’efficacité des politiques menées. Une absence de remise en questions alors même qu’il y a “des retours d’expérience nous disant que les personnes demeurent isolées et démunies”. L’association regrette aussi le manque d’information sur la sexualité à l’intention des publics mineurs. L’école comme les parents sont en décalage avec ce que voient les enfants.

D’un côté, Internet facilite la mise en contact et de l’autre l’accès à la pornographie biaise complètement le rapport à la sexualité”

“L’ACPE a édité un guide pédagogique réalisé par des enseignants pour évoquer la question de la sexualité de la maternelle au lycée. Mais aucun établissement n’en a voulu”, raconte Arthur Melon. Pourtant, il y a “un gros déficit d’éducation sexuelle”, selon lui. “Et, quand on en parle, on ne parle que du pratique, du comment mettre un préservatif. Jamais d’éthique, du qu’est-ce que ça veut dire”, poursuit le communicant. Pourtant, l’article L.312-16 du Code de l’éducation oblige trois interventions par an dans les classes de collège et de lycée.

“D’un côté, Internet facilite la mise en contact et de l’autre l’accès à la pornographie biaise complètement le rapport à la sexualité, expliquait l’ACPE au site Le Lanceur. En éloignant de la réalité, la pornographie conduit à des comportements sexuels aberrants.” Et de poursuivre : “Il y a des filles de 12-13 ans qui ne voient pas de problème à pratiquer une fellation dans des toilettes de leur établissement, par exemple, puisque pour elles ce n’est pas un rapport sexuel.”

Cela pourrait vous intéresser

Le mythe de la majorité sexuelle

On entend souvent dire qu’à 15 ans, on atteint sa majorité sexuelle. Pourtant, c’est totalement faux… Puisque le concept de…

Lire l'article

Fiche pratique : le proxénétisme hôtelier

Nous remercions notre bénévole Catherine pour son travail !

Lire l'article

Le Michetonnage, c’est quoi ?

Ce phénomène concerne des jeunes filles, appelées michetonneuses, qui entretiennent des rapports romantico-sexuels avec des hommes uniquement dans le but…

Lire l'article

NEWSLETTER – Juillet 2019

Lire l'article

Les Loverboys | Décrypter le phénomène

On appelle « loverboy » un certain type de proxénète qui se distingue par l’ambiguïté de la relation qu’il entretient…

Lire l'article

Fiche pratique : Le dépôt de plainte

Le dépôt de plainte est une étape essentielle dans la procédure pénale. Voici nos recommandations à ce sujet.

Lire l'article

Fiche pratique : La constitution de partie civile

Toute victime d’infraction pénale, ou son représentant légal, peut se constituer partie civile. La fiche ci dessous explique en quoi…

Lire l'article

NEWSLETTER – Juin 2019

Lire l'article

Intervention d’Arthur Melon au Colloque de l’Association française des magistrats de la jeunesse et de la famille

Le 24 mai, Arthur Melon, notre secrétaire général, est intervenu au colloque de l’Association française des magistrats de la jeunesse…

Lire l'article

NEWSLETTER – Mai 2019

 

Lire l'article

NEWSLETTER – Avril 2019

Lire l'article

NEWSLETTER – Mars 2019

Lire l'article

NEWSLETTER – Février 2019

Lire l'article

NEWSLETTER – Janvier 2019

Lire l'article

Colloque au Centre de Victimologie pour Mineurs : « Prostitutions et traite des mineurs ».

Mardi 29 janvier 2019, la Présidente de l’ACPE Armelle Le Bigot-Macaux est intervenue lors d’un colloque organisé par l’association Centre…

Lire l'article

Guide pratique à destination des parents

Notre guide pratique à destination des parents est sorti ! Vous y trouverez les informations dont vous avez besoin pour reconnaître…

Lire l'article

Notre nouvelle étude juridique est sortie !

Ce volume fait suite à une première édition parue en 2016. L’ACPE vise ici à faire le bilan des connaissances…

Lire l'article

Prostitution des mineurs : quels défis pour les professionnels ?

Le 30 novembre 2018 s’est déroulé notre colloque à l’Hôtel de Ville de Paris, intitulé : « Prostitution des mineurs :…

Lire l'article

JT de M6 : Affaire Créteil – Interview de Armelle Le Bigot-Macaux

Lire l'article

Affaire Créteil : Interview de Armelle Le Bigot-Macaux chez Bourdin

Interview d’Armelle Le Bigot-Macaux à partir de 00:30 minutes.

Lire l'article

Passage radio de Arthur Melon : colloque à l’Université de Lille

Retrouvez l’intervention de Arthur Melon lors du colloque à l’Université de Lille le 5 octobre 2018. Intitulé « La lutte contre…

Lire l'article

Projet de loi de lutte contre les violences sexuelles : le rendez-vous manqué de la protection des enfants

Le 23 juillet dernier, les députés et sénateurs réunis en commission mixte paritaire ont trouvé un accord pour le projet…

Lire l'article

Audition par la Délégation aux Droits des Femmes du Sénat

Le jeudi 7 juin 2018, l’ACPE et le COFRADE (Conseil Français des Associations pour les Droits de l’Enfant) ont été…

Lire l'article

Tribune – Projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes

ENSEMBLE POUR UNE VERITABLE PROTECTION DE L’ENFANCE L’ACPE auprès de 47 autres associations se mobilisent contre l’Article 2 du projet…

Lire l'article

Interview d’Armelle Le Bigot-Macaux sur le plateau du JT de France 3 IDF

Lundi 25 juin 2018 a débuté au TGI de Paris, le procès de douze jeunes hommes jugés pour proxénétisme aggravé…

Lire l'article

Interview de notre Responsable plaidoyer sur BFMTV

Un réseau d’une dizaine de proxénètes est jugé ce lundi devant le tribunal de grande instance de Paris, pour avoir…

Lire l'article

Interview d’Armelle Le Bigot-Macaux sur France Bleu

Douze hommes comparaissent lundi à Paris pour la prostitution de 11 adolescentes. Pour Armelle Le Bigot-Macaux, présidente d’Agir contre la…

Lire l'article

Communiqué de presse – Proxénétisme sur mineurs : le jugement d’un réseau tentaculaire

Lire l'article

Le Monde – Vivastreet suspend sa rubrique Rencontres.

Une belle victoire : Vivastreet suspend sa rubrique « Rencontre », suspectée de proxénétisme ! Plus aucun internaute ne peut y accéder.…

Lire l'article

Article Unsighted en collaboration avec Mediapart – Vivastreet

La justice veut savoir si Vivastreet est le premier proxénète de France Hugo Lemonier Article réalisé en partenariat avec Mediapart.…

Lire l'article

Article Unsighted – Vivastreet

Vivastreet : la prostitution, de la rue aux écrans Iris Lambert Depuis le 30 mai dernier, le site de petites…

Lire l'article

Article La Croix – Information judiciaire « Vivastreet »

Prostitution, un site dans le viseur de la justice Emmanuelle Lucas, publié le 31 mai 2018 Une information judiciaire pour…

Lire l'article

Article 20minutes – Affaire Val d’Oise proxénétisme aggravé

Val-d’Oise: Un réseau de prostitution dans des foyers d’aide sociale à l’enfance 25 mai 2018 Caroline Politi Une adolescente et…

Lire l'article

Communiqué de presse – Projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes

Projet de loi relatif aux violences sexistes et sexuelles : le rendez-vous manqué de la protection des enfants Le 14…

Lire l'article

Interview Armelle Le Bigot-Macaux dans ELLE

Notre Présidente Armelle Le Bigot-Macaux a été interviewée par le magazine ELLE à l’occasion de la diffusion sur France 5 du…

Lire l'article

Article du Monde – « Affaire Créteil »

Le « proxénétisme des cités », une filière d’un nouveau genre en pleine expansion Cette filière de prostitution franco-française caractérisée…

Lire l'article

L’ACPE et la prostitution des mineurs en une du Parisien

Suite au reportage sur la prostitution des mineurs de l’émission Complément d’Enquête sur France 2, émission pour laquelle l’ACPE avait apportée…

Lire l'article

Le Parisien : « Seine-et-Marne : les cas d’adolescentes prostituées explosent »

Un article du Parisien datant du 23 février 2018 aborde le phénomène croissant de la prostitution des mineurs. Le guide…

Lire l'article

L’ACPE dans Complément d’Enquête : « Sextos, porno : la vie secrète des ados »

Emission du 22.02.18 L’émission d’investigation « Complément d’Enquête » diffusée sur France 2 s’est intéressée à la vie sexuelle des ados lors…

Lire l'article

Interview de Armelle Le Bigot-Macaux par BFM TV

Lors du procès de « l’affaire Pontoise », Armelle Le Bigot-Macaux, présidente de l’ACPE a été interviewée en direct le 13 février…

Lire l'article

L’ACPE dans l’Ecole des Parents

Arthur Melon, responsable plaidoyer de l’ACPE, écrit un article pour le dossier spécial sur « la sexualité des ados à l’ère d’internet »…

Lire l'article

L’ACPE repris dans la presse Britannique par The Guardian

French girl, 11, ‘not a child’ say lawyers for man, 29, accused of sexual abuse Case rekindles debate about age…

Lire l'article

L’ACPE dans l’article du Monde concernant « l’affaire Pontoise »

La question du consentement sexuel d’une fille de 11 ans en procès à Pontoise Le Monde.fr avec AFP | 13.02.2018 à 05h40 • Mis…

Lire l'article

« C’est le procès de la société » l’ACPE dans l’article du Parisien sur « l’affaire Pontoise »

Relation sexuelle avec une fillette de 11 ans : l’affaire renvoyée au parquet Par Marjorie Lenhardt. 13 février 2018 L’homme…

Lire l'article

Communiqué de presse de « l’affaire Pontoise »

9 février 2018 11 ans et consentante : les failles de la justice française Le mardi 13 février 2018 se tiendra…

Lire l'article

Communiqué de presse de « l’Affaire Centrafrique »

« AFFAIRE CENTRAFIQUE » : la République ferme les yeux 25 janvier 2018 Le 11 janvier 2018 les magistrats ont finalement tranché dans…

Lire l'article

« Prostitution des enfants : détecter les mineur.e.s en souffrance » dans Prostitution et Société

Suite à une formation donnée en novembre 2017 dans le cadre des semaines Isséennes des droits de l’enfant, un article a…

Lire l'article

L’ACPE interviewé par LCI !

CRI D'ALARME - L'association Agir contre la prostitution des enfants (ACPE) se positionne en faveur d'une meilleure mise en place…

Lire l'article

L’ACPE dans Complément d’Enquête : « les dealers d’ados »

L'émission de France 2 du 9 novembre 2017 a consacré un reportage au phénomène de la prostitution des mineurs, notamment…

Lire l'article

L’ACPE dans 66 minutes !

66minutes: Ados et prostitution : le procès d’un tabou 28 mai 2017

Lire l'article

Court-métrage « Prostitution des enfants – Les mères parlent »

Notre court-métrage « Prostitution des enfants – Les mères parlent » diffusé la première fois lors de notre colloque « STOP à la prostitution des…

Lire l'article

L’ACPE intervient sur RFI

Notre Présidente Armelle Le Bigot-Macaux a été interviewée dans l’émission « 7 milliards de voisins » portant aujourd’hui sur la prostitution des…

Lire l'article

L’ACPE dans le magazine Vice

Inquiétudes autour de l’augmentation de la prostitution de mineurs en France Entre 6 000 et 10 000 mineurs se prostitueraient…

Lire l'article

L’ACPE sur Europe 1

L’augmentation de la prostitution de mineurs inquiète les associations 12h25, le 06 décembre 2016, modifié à 12h51, le 06 décembre…

Lire l'article

Article à l’occasion du colloque « STOP à la prostitution des enfants » du 29 novembre 2016 à l’Assemblée Nationale

Article parue dans le magazine Weka, en intégralité sur leur site ici  Protection de l’enfance : la prostitution des adolescents,…

Lire l'article

L’ACPE dans le journal Sud Ouest

A l’occasion du procès en cours d’assises de parents condamnés de proxénétisme sur leurs enfants, procès qui a duré du 7…

Lire l'article

L’ACPE dans Le Figaro

06.12.16

Lire l'article

STOP à la prostitution des enfants en France !

Le 29 novembre 2016, l’ACPE a organisé un grand colloque à l’assemblée nationale pour dénoncer la prostitution des mineurs en…

Lire l'article

L’ACPE sur Europe 1

Lire l'article

L’ACPE intervient sur LCI

Lire l'article