top of page

Newsletter 07-23 CECTEH: Ado-Sexo, un accompagnement psycho-éducatif des jeunes victimes ou victimes potentielles de traite à des fins d’exploitation sexuelle, de leurs parents et des professionnels.

Article paru en juillet 2023 dans la newsletter du Collectif Ensemble Contre la Traite des Êtres Humains, dont l'ACPE est membre.


Lundi, 10h. Le téléphone sonne déjà dans les bureaux de l’ACPE. Un premier appel de

parents, choqués par la découverte de messages évoquant la prostitution de leur enfant. À

11h30, c’est une maman dont l’adolescente a fugué à nouveau du foyer qui l’hébergeait

pour rejoindre le réseau qui l’exploite. Les jours et les appels de parents démunis se succèdent….


Pour répondre à ce besoin, et en parallèle de l’accompagnement juridique qu’elle proposait

déjà, l’association ACPE (Agir Contre la Prostitution des Enfants et les violences sexuelles)

a mis en place en 2020 un soutien psycho-éducatif à destination des jeunes, de leurs

parents et des professionnels. Cet accompagnement se présente sous la forme de

permanences dénommées Ado-Sexo, douze en Île-de-France et douze en régions.

Il aborde deux contextes : les situations pré-prostitutionnelles et de prostitution.

Des actions de prévention sont menées de façon régulière dans des établissements

scolaires, dans les foyers de l’ASE et de la PJJ, en prévention de potentielles victimes et

auteurs.


Parce qu’il n’est pas rare que la victime devienne également auteur, AdoSexo a également

mis en place en 2022 des stages de trois jours en direction de jeunes majeurs incarcérés

pour proxénétisme, afin de travailler à éviter la rédicive.


L’accompagnement individuel s’adresse lui, aux trois publics:


Avec les professionnels, Ado-Sexo propose des sensibilisations et des formations-actions,

pour ceux déjà confrontés à des situations de prostitution ou de pré-prostitution ; des

apports théoriques et des outils de prévention ; et enfin des intervisions et des suivis de

situations, en présentielle ou à distance : soit un espace de dialogue interprofessionnel

autour d’une situation problématique réelle ou fictive.


Avec les parents, outre l’accompagnement juridique, Ado-Sexo va permettre des échanges

avec les membres de l’équipe terrain. Les parents pourront être rencontrés sur la

permanence ou à leur domicile, puis le soutien se fera essentiellement par téléphone. Des

groupes d’échanges sont également organisés entre parents. Les éducatrices vont enfin, le

cas échéant, orienter vers les professionnels compétents.


Enfin, les jeunes demandent rarement de l’aide par eux-même. La porte d’entrée vers leur

accompagnement se fait le plus souvent par leurs proches et accompagnants.

L’approche d’Ado-Sexo est à la fois motivationnelle, partir de ce qui anime le jeune ;

expérientielle, par des jeux de débats et de la psychologie positive ; familiale, en lien avec le

cercle familial et une déconstruction de ses schémas ; et enfin partenariale, avec une action

qui intervient toujours en soutien des services de l’ASE et de la PJJ.

Le choix d’une stratégie psycho-éducative se construit avec les partenaires et dépend du

parcours du jeune de son âge donc de ses capacités cognitives, de ses motivations

personnelles, et de son vécu. La stratégie dépend donc aussi de l’environnement familial et

institutionnel, avec deux objectifs : la sortie de prostitution et, enfin, la reconstruction…

78 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page